You are here: Home » Calligraphie

La calligraphie

L’Art de la belle écriture : la calligraphie

La calligraphie, un métier passionnant

L’Atelier Graphiplus est né d’une passion : la calligraphie. Presque 30 ans plus tard, elle reste le cœur de notre métier. Nos calligraphes – et non ’calligraphistes’ – mettent leurs compétences au service des plus grandes maisons de New York à Paris en passant par Londres. Nous offrons une large gamme de couleurs et styles d’écritures, toujours à l’écoute de vos besoins. Voici nos styles d’écriture, calligraphie les plus populaires :

Chancelière
Anglaise
Moderne
Contemporaine
Parisienne

Envie de quelque chose de différent ? Un calligraphe sera ravi de répondre à votre demande.

De l’invitation VIP à la calligraphie de mariage, nous apportons une touche de raffinement à vos réceptions, attisons la curiosité de vos clients et suscitons l’émotion chez vos proches.

Quelques exemples de nos calligraphies :

Nos clients

Envie d’en savoir plus ?

D’où vient le mot calligraphie

Etymologiquement le mot calligraphie trouve son origine dans le mot grec « kalos » signifiant « beau ». L’Atelier Graphiplus reste fidèle à ces racines. En effet, peu de geste peuvent rivaliser avec la finesse, l’élégance et la précision d’un trait à la plume. La forme et le fond se subliment mutuellement pour donner à vos mots l’importance qu’ils méritent.

Un art universel : Au-delà des frontières du temps et des alphabets

L’art de la belle écriture se caractérise souvent par le style d’écriture mais aussi la langue utilisée. En effet, plusieurs langues utilisent des symboles, ce qui donne une tout autre dimension à la calligraphie et permet au calligraphe de se montrer d’autant plus créatif !

La calligraphie occidentale

Lorsque l’on parle de calligraphie occidentale, nous faisons référence à l’utilisation de lettres issues de l’alphabet latin.

Elle trouve son origine chez les moines « copistes » chrétiens qui avaient pour tâche de recopier des manuscrits d’où. Cet art était alors considéré comme une forme de prière car il nécessitait et nécessite toujours une grande concentration.

Comme tout art, la calligraphie occidentale a subi les influences de son temps. Les influences culturelles (ex : Renaissance), mais aussi politiques (ex : Charlemagne et la Caroline) ou encore techniques avec l’invention de la calligraphie anglaise ou du stylo feutre ont eu un impact indéniable sur notre pratique de l’écriture. Traditionnellement très strictes, les règles de l’écriture, calligraphie, s’assouplissent aujourd’hui et donne lieu à l’émergence de styles de calligraphie moderne.

 

La belle écriture occidentale peut se pratiquer sur plusieurs supports : cire, papyrus, parchemin, papier, etc et au moyen de divers outils. Le premier, le style » (aussi appelé « Stylet ») était conçu en fer ou en os pour les plus anciens. Vient ensuite le calame, un roseau taillé en pointe. Finalement la plume a fait son apparition, d’abord fabriquée avec de réelles plumes d’oiseaux puis à en métal afin de gagner en précision ainsi qu’en durabilité. Le type de métal influence les propriétés de la plume, notamment sa flexibilité, la rendant plus ou moins adaptée aux diverses calligraphies.

De plus en plus de possibilités s’offrent au calligraphe grâce à l’invention de nouveau matériel de loisir créatif.

La calligraphie orientale et extrême orientale (chinoise, japonais, arabe)

La calligraphie orientale se divise en deux grandes catégories : la calligraphie orientale et la calligraphie extrême-orientale. La première correspond principalement à l’écriture Arabe. La seconde, quant à elle, fait référence à l’écriture Chinoise ou Japonaise.

La calligraphie Arabe

Tout comme l’écriture latine, elle s’est fortement développée avec la religion et les premiers temps de l’Islam. La calligraphie est d’ailleurs très présente dans les arts orientaux, notamment dans la poésie. Les lettres traduisent alors par leur mouvement, leur couleur et leur forme l’intention ou le ton de la poésie, apportant une qualité graphique d’une merveilleuse subtilité.

La calligraphie Arabe est principalement divisée en deux catégories : les écritures cursives avec une forme très arrondie en opposition aux écritures coufiques avec une forme très angulaire. Chacune de ces catégories contient plusieurs styles d’écriture. Tous sont le résultat d’évolutions techniques, culturelles et politiques.

La calligraphie Chinoise et Japonaise

Ces écritures utilisent l’alphabet chinois (traditionnel ou simplifié) et l’alphabet japonais qui utilise des kanas (inspirés de l’alphabet chinois).

L’art de la belle écriture extrême-orientale s’est développé principalement avec l’encre de chine utilisée à la pointe d’un bambou taillé très finement.

Voici quelques exemples de style d’écritures très utilisés : la Mongolie, le Tibet, le Xinjiang, le Mandchou et l’Evenk, le Hangeul coréen, l’Ethnie Daizu (d’origine thaï), les Naxi et les Moso.

La culture calligraphique chinoise ne peut se départir de « maîtres » qui ont travaillé toute leur vie au perfectionnement de leur art. Les valeurs mises en avant par cette culture sont la maîtrise ainsi que la précision, mais aussi la créativité. De leurs enseignements sont issues les trois grandes valeurs de la calligraphie extrême-orientale : maîtrise technique et de soi, précision du geste et créativité.

Trois grandes valeurs auxquelles l’Atelier Graphiplus aspire également.

Paris

3 rue de l'Amiral Hamelin

75116 PARIS – France

Tél. : +33 1 46 10 33 33

icone WhatsApp : +33 6 13 09 52 00

Londres

3rd Floor Workhouse One- 6-8 Bonhill Street
London EC2A 4BX
Tel : +44 7 442 522 595
icone WhatsApp : +44 7 442 522 595

New York

FACC Cowork / 1375 Broadway suite 504
New York, NY 10018
Tel: (212) 867- 0484
icone WhatsApp : +44 7 442 522 595

L'atelier de Calligraphie

« La Belle Ecriture » réalisée à la plume accompagne les plus grandes maisons de luxe.
En savoir plus

Member of the French Chamber of Great Britain

Inscrivez-vous à notre newsletter !